lundi 27 août 2012

Reprise d'entreprise en difficulté - Des 5 Fantastiques aux 5M ...

Lorsqu'on est amené à reprendre une entreprise en difficulté, certaines techniques permettent d'augmenter les chances de réussite.
Ces techniques ou méthodes s'appliquent également dans le cas des entreprises in boni mais ce qui caractérise une entreprise en difficulté c'est sa fragilité d'où la nécessité de ne pas se tromper ...


La méthode qui est proposée ici a été testée dans plusieurs entreprises que je connais et a donné de bons résultats.
Elles peuvent toutefois être adaptées aux caractéristiques propres de l'entreprise, et n'ont pas la prétention d'être infaillibles !

Deux principes préliminaires doivent cependant être appliqués :
- une stratégie doit être mise en place avant la reprise effective pour définir les objectifs à atteindre (à ce sujet, la mise en place d'une matrice SWOT sera d'une grande utilité)
- une fois la reprise effective, il faut faire vite car une entreprise en difficulté peut être assimilée à un grand malade et chaque jour de perdu augmente les chances d'échec.

Alors, les 5M, qui sont-ils ?

Il s'agit en fait des 5 axes de travail suivants :
  1. Moyens
  2. Main d'oeuvre
  3.  Méthodes
  4. Matière
  5. Milieu
Ils peuvent être traités dans n'importe quel ordre mais doivent être traités. Par traité, on entend :
  1. diagnostic de l'existant
  2. mise en place des actions correctives
  3. contrôle de l'efficacité
Le point 3 rebouclant sur le point 2 jusqu'à ce que l'objectif qui a été fixé a priori soit atteint.

Les Moyens

Il s'agit des moyens matériels mis en oeuvre pour produire les biens de l'entreprise. 

Trop souvent, on constate que les moyens utilisés pour produire sont obsolètes ou en tout cas complètement amortis. Seulement, la technologie évolue et des machines qui étaient performantes il y a 20 ans, ne le sont plus aujourd'hui.
Par ailleurs, les jeunes qui sortent de l'école ont été formés sur des machines récentes et ont un grand mal à ce familiariser avec de vieux matériels.

De plus, les normes de sécurité évoluent et il est souvent nécessaire (sinon l'Inspection du Travail se chargera de vous le rappeler) de mettre ses matériels et moyens de production à jour.

Enfin, la mise en place de moyens de production adaptés à vos besoins sont toujours bien appréciés et les salariés se les approprient souvent rapidement.

La Main d'Oeuvre

Selon les métiers, la Main d'Oeuvre a une place plus ou moins importante dans le fonctionnement général de l'entreprise, mais il reste que c'est sans doute le point le plus complexe à traiter car il s'agit de personnes.

C'est dont un poste qui est à travailler avec beaucoup de finesse et de tact car, que ce soit après une reprise ou lorsque des changements sont nécessaires à mettre en place dans une entreprise en bonne santé, les gens ont souvent le plus grand mal à comprendre qu'il faille changer sa façon de travailler.

Par ailleurs, la gestion de ce poste est souvent associée à des remaniements dans les horaires, les façons de travailler, les process, voire à des départs ou des embauches.

Il faut donc expliquer, justifier et convaincre que les mesures prises concernant la main d'oeuvre sont bonnes.

Les Méthodes

Les méthodes concernent les process, les procédures et autres éléments de l'organisation. C'est un peu, dans un corps humain, l'influx nerveux. C'est ce qui permet aux informations de circuler de manière efficace, et aux opérations d'être effectuées au mieux.

C'est un point qui nécessite une grande réflexion car il suppose une très bonne connaissance des flux de données à l'intérieur de l'entreprise et qui s'inscrit par ailleurs dans ce que dicte la stratégie d'entreprise.

En effet, si après diagnostic, il apparaît que le processus de facturation doit être amélioré, il va évidemment falloir imaginer un flux optimal mais qui s'inscrit dans ce que l'on veut faire au sein de l'entreprise. On agira différemment si l'entreprise doit à terme être intégrée dans un groupe plus important ou si elle doit se développer à l'export, ou si au contraire, elle va se recentrer sur de marchés locaux.

Il peut être intéressant de faire appel à un consultant extérieur pour cette partie car la mise en place de nouvelles méthodes est souvent longues et chronophage !

La Matière

Lorsque l'on vient de reprendre une entreprise en difficulté ou que l'on souhaite de lancer dans une nouvelle activité de production, il est nécessaire de disposer au préalable de matière première.

En effet, sans matière première, pas de matière transformée, donc pas de facturation.

Il faut donc amorcer la pompe et acheter la matière première qu'il faut quand il le faut.

Trop tôt et cela fait du stock, trop tard et on ne peut livrer à temps.

Mais il reste que l'achat de matière première est un bon moyen visible de remotiver le personnel d'une entreprise qui a été reprise alors qu'elle était en difficulté car cela montre de manière concrète aux salariés la capacité et la volonté qu'a le nouveau dirigeant à investir.

Le Milieu

Le milieu est en fait l'environnement de travail. C'est souvent le parent pauvre des 5M car il est considéré comme secondaire par le dirigeant.

En effet, à court terme, il ne s'agit que d'un investissement non productif et un partenaire financier, dans le cadre d'une reprise d'entreprise, a souvent du mal à comprendre le chef d'entreprise qui décide de faire installer la climatisation ou de faire repeindre les locaux au début de son action.

Cependant, s'il ne faut pas se tromper dans ses investissements, il ne faut pas négliger cet aspect car on sait aujourd'hui que l'environnement de travail a une influence sur le comportement des gens et peut donc modifier leur productivité ...

En conclusion

Les 5M peuvent devenir les 5 Fantastiques s'ils sont bien gérés et bien dosés !
Ils sont de plus les étapes obligées du repreneur ou de l'entrepreneur qui souhaite faire évoluer son entreprise.
Une aide extérieure peut être appréciée car il s'agit sans aucun doute d'actions très gourmandes en temps et qui demandent une prise de recul importante !
Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez y apporter vos commentaires n'hésitez pas à donner votre avis et à le partager !


5 commentaires:

  1. N'est-il pas dommage que bien des entreprises attendent les difficultés insurmontables et un éventuel plan de reprise, pour engager un diagnostic global de l'entreprise ?

    OuestGEST - Conseil en gestion de PME
    www.ouestgest.com

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    C'est là le noeud du problème : la plupart du temps, le dirigeant est dans le déni de réalité et refuse donc de voir les problèmes s'accumuler. Pire, il va parfois même jusqu'à cacher des informations à ses conseils de peur que ceux-ci lui dise une vérité qu'il ne veut pas entendre.

    La démarche de ce blog est précisément d'essayer de faire prendre conscience aux dirigeants d'entreprise qu'il vaut mieux anticiper les problèmes que de devoir les gérer.

    RépondreSupprimer
  3. mais parfois aussi le dirigeant est tellement la tête dans le guidon qu'il n'a plus le temps et le recul pour en faire l'analyse...les bonnes informations qu'il faut chercher et trouver, les reperts et ces normes, lois qui changent en permanence ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je me permets d'intervenir.
      Je suis entièrement d'accord avec Pascal. Nous avons quotidiennement une quinzaine d'entrepreneurs (et épouses d'entrepreneurs) en ligne.
      Ce que nous avons constaté, c'est que le dirigeant attend les premiers symptômes graves avant de demander de l'aide : trésorerie, impayés urssaf, communication rompue avec la banque et/ou l'expert-comptable. Comme la plupart des gens, ils attendent d'être malades avant de consulter alors, de là à faire un diagnostic quand tout va bien... il y a encore du chemin. Cela dit, avec la crise, nous commençons à voir venir des comportements plus sains : des dirigeants qui se renseignent et cherchent des solutions en amont.

      Supprimer
    2. Il est vrai que les chefs d'entreprise de la "nouvelle génération" ont moins tendance à attendre qu'il soit trop tard avant d'agir. Peut-être est-ce à cause de l'habitude de communiquer rapidement ? En tout cas je partage votre avis sur le fait qu'il s'agit d'une attitude salutaire !

      Supprimer